PETITFILS LAMURIA AVOCAT
Avocat à Paris 11
 
16, AVENUE DE LA RÉPUBLIQUE, 75011 Paris 11
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 12h30 et de 14h à 19h30
 
01 84 14 41 15

Poste des frais d’obsèques et funéraires : « le cas du caveau double ou familial ».

08 Sep 2021 Avocat Johann PETITFILS LAMURIA Préjudice corporel - Victime d'agression

« La notion de frais d’obsèques et funéraires ne se limite pas uniquement aux frais concernant la victime directe. Elle s’étend aux dépenses des victimes indirectes non décédées »
 

Selon la nomenclature Dintilhac (2005), le poste « frais d’obsèques et funéraires » comprend :

« les frais d’obsèques et de sépulture que vont devoir assumer les proches de la victime directe à la suite de son décès consécutif à la survenance du dommage ».

L’objectif de cet article est d’expliquer aux justiciables, victimes indirectes ce qu’implique en pratique cette notion.

Dans de nombreux dossiers, les victimes par ricochet se cantonnent à ne demander que le remboursement des frais directement liés à la victime directe (sépulture, fleurs, transport, crémation).

Or, la notion de frais d’obsèques revêt un contenu plus large pouvant inclure les frais d’obsèques concernant outre la victime directe, ceux des victimes indirectes (caveau double voire multiple) dès lors que ceux-ci trouvent leur origine dans l’accident… alors que celles-ci ne sont pas décédées.

En droit, il est reconnu en jurisprudence le droit pour la victime par ricochet de se voir allouer l’indemnisation intégrale des frais obsèques considérés comme non-excessifs dès lors que le coût n’est pas démesuré [1].

Dans le cas d’un caveau multiple, la réduction de l’indemnisation n’est pas justifiée.

Il ne peut être demandé aux victimes par ricochets, aux proches de renoncer à leur projet de construction d’un caveau pouvant accueillir un couple, plusieurs membres de la famille voire toute une famille.

La construction d’un caveau multiple est donc considérée constituer une dépense en lien avec le décès accidentel de la victime directe.

A titre d’exemple, la Cour de Cassation a alloué la somme totale des dépenses effectuées pour un caveau multiple pour une somme de 14 714,16 Euros [2]

« qu’en fixant à 14 714,16 euros le montant total des frais d’obsèques, après avoir pourtant constaté qu’il résultait des factures produites qu’un caveau simple de deux places a été comptabilisé, ce dont il résultait que pour partie, les frais exposés ne résultaient pas de l’agression dont avait été victime Patrice X..., la Cour d’appel, qui n’a pas tiré les conséquences légales de ses propres constatations, a violé l’article 706-3 du code de procédure pénale ».

Egalement, il est généralement soutenu par les cours et tribunaux que les membres de la famille, les proches de la victime sont fondés à souhaiter une sépulture commune [3].

En pratique, si vous vous êtes constituée partie civile suite au décès d’un proche et que vous vous trouvez dans le cas présent, alors vos demandes d’indemnisation au titre des frais d’obsèques pourront inclure outre, les frais de transport, la taxe de crémation, la taxe d’inhumation, le droit de séjour, le titre provisoire, la fabrication d’un caveau familial pouvant accueillir plusieurs membres.

La réparation du préjudice des victimes est une matière technique et pour laquelle il est recommandé de prendre l’attache d’un avocat.


Articles similaires

Derniers articles

Poste des frais d’obsèques et funéraires : « le cas du caveau double ou familial ».

Victimes d’un accident ou d’une agression : quels sont vos droits à être indemnisé ?

Le viol aggravé : quels sont les recours pour les victimes ?

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.